la justice ordonne à l’État de «réparer» ses engagements non tenus


L’État doit «réparer» ses engagements non tenus de baisse des émissions de gaz à effet de serre pour lutter contre le réchauffement climatique, a ordonné jeudi la justice administrative, dans une nouvelle décision contre le gouvernement en la matière.

Le Tribunal administratif de Paris a donné raison à quatre ONG, rassemblées sous la bannière «l’Affaire du siècle» et soutenues par une pétition de plus de 2,3 millions de citoyens, qui l’avaient saisie début 2019 pour faire constater les carences de l’État dans la lutte contre le réchauffement sur la période 2015/18.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*