Octobre rose. Déodorants: à l'origine de cancers du sein?




Une étude suisse et britannique pointe les sels d’aluminium présents dans les déodorants comme responsables de l’augmentation des cancers du sein depuis 50 ans. Selon ce travail mené en laboratoire, ces substances pénètrent les cellules et altèrent les chromosomes. L’industrie cosmétique estime de son côté que les quantités contenues dans les déos sont bien en deçà d’une quelconque toxicité.



Notre partenaire : 24h Actu

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*