Un square Samuel-Paty va être inauguré samedi à Paris


Un square Samuel-Paty sera inauguré samedi face à la Sorbonne, a décidé le Conseil de Paris à l’unanimité mardi 12 octobre, à quelques jours du premier anniversaire de l’assassinat de ce professeur d’histoire-géo pour avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves. La délibération a été adoptée par 158 voix sur 163 conseillers de Paris, dont cinq ne se sont pas exprimés.

L’assassinat de Samuel Paty, «tué par un terroriste islamiste» parce qu’il avait «montré les caricatures pour s’en servir et faire son enseignement sur la laïcité», a «traumatisé notre pays tout entier et créé une émotion qui aujourd’hui encore ne peut pas retomber», a déclaré la maire PS Anne Hidalgo. La décision de donner son nom à l’actuel square Paul-Painlevé, devant l’hôtel de Cluny et face à La Sorbonne, «au cœur de ce Paris universitaire», «nous la devions à tous ceux qui veulent rendre hommage à Samuel Paty et qui ne veulent pas que le temps vienne atténuer ce geste ignoble», a ajouté la candidate à la présidentielle.

Florence Berthout, maire (DVD) du Ve arrondissement, a aussi souligné l’emplacement au cœur du Quartier latin, «berceau historique et intellectuel de tous les grands combats qui ont contribué à forger notre démocratie». Fatoumata Koné (EELV) a salué la mémoire de ce «professeur passionné», un an après son intervention sur le même sujet qui avait été à l’origine d’une crise entre Anne Hidalgo et ses alliés écologistes. Tout en approuvant le principe d’un lieu en hommage à Samuel Paty, la présidente du groupe EELV avait alors déploré que le règlement municipal consistant à attendre cinq années après le décès d’une personne ne soit «respecté à aucun Conseil», une mention déplorée par Anne Hidalgo.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*