Plus de 130 rebelles yéménites tués par de nouvelles frappes de la coalition


Plus de 130 rebelles ont été tués ces dernières 24 heures au Yémen dans des frappes de la coalition militaire dirigée par l’Arabie saoudite qui soutient le pouvoir yéménite, a indiqué un communiqué publié mardi 12 octobre à Ryad. Diffusé par la télévision d’État saoudienne al-Ekhbariya, le communiqué indique que «plus de 134 rebelles Houthis ont péri dans des frappes qui ont ciblé neuf de leurs véhicules militaires dans le secteur d’al-Abdiya» dans le sud de la province de Marib, contrôlée par les forces gouvernementales.

La coalition intervient au Yémen depuis 2015 pour appuyer les forces du gouvernement yéménite face aux rebelles Houthis proches de l’Iran. Les rebelles mènent une bataille acharnée pour arracher Marib, dernier bastion loyaliste dans le nord dont ils contrôlent la majeure partie.

La veille, la coalition a annoncé la mort de «plus de 156» rebelles Houthis dans une «opération ciblée» dans la même région. Al-Abdiya est située dans le sud de la province de Marib, à environ 100 kilomètres au sud du chef-lieu éponyme. En sept ans de guerre, des dizaines de milliers de personnes ont été tuées, la plupart des civils, et des millions ont été déplacées, d’après les organisations internationales.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*