le gouvernement lance un nouveau dispositif pour inciter les plus âgés à l’immunisation



L’idée est d’agir à l’échelle des départements en déployant, entre autres, des équipes mobiles afin de vacciner à domicile.

Les chiffres de la vaccination pour les plus âgés sont hauts, mais pas encore suffisants. Selon le ministère des Solidarités et de la Santé, à date, 87% des individus de 80 ans et plus ont au moins reçu une première dose de vaccin, soit 3,6 millions de personnes. A contrario, ils sont 13% de cette même tranche d’âge, soit 560.000 personnes, à n’avoir reçu aucune dose de vaccin.

Pourtant, ces dernières semaines, l’exécutif a mis en place plusieurs dispositifs afin de pousser les 80 ans et plus à la vaccination, dont l’envoi de courriers, des convocations pour une injection avec un horaire, un lieu ainsi qu’un bon de transport gratuit. Une initiative qui a convaincu 15% seulement de la cible visée.

Action à l’échelle des départements

Alors, pour aller plus loin, le ministère d’Olivier Véran, ainsi que celui de l’Intérieur, ont décidé d’envoyer un courrier aux préfets et ARS afin d’accélérer les choses. Ce nouveau dispositif, avec comme leitmotiv « Vaccinons nos aînés », consiste à miser sur l’échelle départementale, en collaboration avec les collectivités territoriales et l’appui des registres de personnes isolées.

Un numéro va également être créé afin de faciliter la vaccination à domicile et des équipes mobiles sont actuellement mises en place à cet effet. Finalement, les autorités espèrent profiter de la vaccination annuelle contre la grippe, dont la campagne devrait débuter dans deux semaines, puisque selon les chiffres officiels, 30% des 80 ans et plus qui ne sont pas vaccinés l’ont bel et bien été contre la grippe les années précédentes.

Margaux de Frouville avec Hugo Septier



Notre partenaire : 24h Actu

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*