Le fondateur du groupuscule d’ultradroite OAS condamné à neuf ans de prison ferme pour des projets d’attentats


Le tribunal de Paris a aussi reconnu cinq autres prévenus coupables d' »association de malfaiteurs terroriste ».

Article rédigé par


Publié

Temps de lecture : 1 min.

Le tribunal de Paris a condamné, mardi 12 octobre, Logan Nisin, le fondateur du groupuscule d’ultradroite OAS, à neuf ans d’emprisonnement ferme avec maintien en détention. Le tribunal a aussi reconnu cinq autres prévenus coupables d' »association de malfaiteurs terroriste », prononçant notamment une peine de huit ans d’emprisonnement avec mandat de dépôt pour Thomas Annequin, le numéro 2 du groupuscule Organisation des armées sociales.

Logan Nisin avait été arrêté à la fin du mois de juin 2017 dans les Bouches-du-Rhône et mis en examen en juillet 2017 pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste. Il menaçait de s’en prendre à des migrants, des lieux de culte musulmans et des hommes politiques. Il avait ainsi imaginé s’en prendre à Christophe Castaner et Jean-Luc Mélenchon.





Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*