Gérard Larcher refuse de donner au gouvernement « un blanc-seing jusqu’au 31 juillet 2022 »



Publié

Article rédigé par

Un projet de loi prolongeant le pass sanitaire est présenté le 13 octobre en Conseil des ministres et sera débattu au Parlement dans les semaines à venir.

« Il n’est pas question de donner un blanc-seing jusqu’au 31 juillet 2022 », a affirmé Gérard Larcher, président Les Républicains du Sénat, mardi 12 octobre sur franceinfo, alors que le projet de loi prolongeant le pass sanitaire sera présenté mercredi en Conseil des ministres. « Ce que nous allons proposer au Parlement, c’est de maintenir pendant plusieurs mois encore, jusqu’à l’été, la possibilité de recourir » au pass sanitaire, a en effet indiqué le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, le mercredi 29 septembre.

Gérard Larcher qui applaudit le pass sanitaire, « un accélérateur de vaccination, extrêmement positif », souhaite que sa prolongation soit décidée sous le contrôle du Parlement, et « le contrôle du Parlement, ça veut dire qu’en février, nous devrons débattre à nouveau de la poursuite du processus de sortie de l’urgence » sanitaire. Le pass sanitaire « est une atteinte aux libertés individuelles et collectives et ça ne peut se faire que sous le contrôle du Parlement, dans une démocratie parlementaire », a insisté Gérard Larcher.





Notre partenaire : 24h Actu

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*