vigilance face aux substances photosensibilisantes


C’est l’été et on est souvent exposé au soleil. Et même si on fait attention on ignore parfois les substances photosensibilisantes.

Article rédigé par

Adelaide Robert (60 millions de consommateurs)

franceinfo

Radio France


Publié

Temps de lecture : 1 min.

Les substances photosensibilisantes sont des substances qui augmentent la sensibilité de la peau aux rayonnements du soleil. Il existe des aliments, des médicaments, des cosmétiques mais aussi des plantes photosensibilisantes. Si vous les consommez avant de vous exposer ou si votre peau entre en contact avec elles, elle risque de sur-réagir au soleil. C’est-à-dire au mieux rougir, au pire brûler, et vous pourrez voir apparaître des petits boutons ou des changements de pigmentation sur les zones exposées. Voilà pourquoi on vous conseille d’être plutôt vigilants.

À table, vous avez par exemple le céleri, le citron et le panais qui sont photosensibilisants : si vous avalez un grand bol de bouillon de céleri ou une purée de panais avant de sortir au soleil, vous risquez de revenir avec le visage rouge et gonflé. Certains végétaux, comestibles ou non, peuvent aussi être photosensibilisants par contact : donc pas de jus de citron sur la peau, essuyez la bouche de votre enfant après qu’il a pris sa purée de panais, rincez-vous les mains si vous avez touché du fenouil et ne coupez pas la tige d’une berce géante (dite berce du Caucase) à main nue, sa sève vous brûlerait la peau.

>> Paracétamol, aspirine, diurétiques… Ces médicaments à utiliser avec prudence en cas de grosses chaleurs

Côté cosmétiques, attention aux parfums : il faut asperger ses vêtements et non sa peau ou choisir un parfum non sensibilisant. Et attention aux crèmes qui contiennent du rétinol (un ingrédient présent dans certains antirides) ou des huiles essentielles d’agrumes ou de vanille. Relisez bien les conditions d’emploi : s’il est écrit de l’appliquer le soir ou de ne pas s’exposer au soleil, ce ne sont pas de simples conseils d’usage mais une vraie mise en garde. Côté médicaments, il y a également des produits cutanés photosensibilisants comme le baume du Pérou ou des crèmes au kétoprofène ou contre l’acné. Mais aussi des médicaments pris par voie orale : certains antibiotiques, antidépresseurs, anti-acnéiques, antidiabétiques, anti-inflammatoires… La liste est longue ! Là aussi, on vous conseille de bien relire les notices. Et dans tous les cas de bien vous protéger du soleil. 





Notre partenaire : 24h Actu

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*