Chute mortelle de deux jeunes alpinistes français dans le massif des Écrins


Les deux hommes, âgés de 25 et 27 ans, ont fait une chute accidentelle de 100 à 150 mètres, selon les secours.

Deux alpinistes français, âgés de 25 et 27 ans et portés disparus depuis mardi soir, ont été retrouvés morts mercredi 4 août en fin de journée dans le massif des Écrins (Hautes-Alpes), ont annoncé jeudi les CRS Alpes de Briançon.

«C’était une cordée d’amateurs qui a dévissé dans l’ascension d’un sommet de l’Olan et qui est tombée dans la rimaye, une crevasse au pied des parois d’un glacier», explique à l’AFP la Compagnie Républicaine de Sécurité, confirmant une information du Dauphiné Libéré. Les deux alpinistes, un homme de 25 ans et une femme de 27 ans, habitaient dans la région, selon cette même source.

À VOIR AUSSI – Un glacier s’effondre sur un groupe de randonneurs au Kirghizistan

C’est le refuge de l’Olan (sur la commune de la Chapelle-en-Valgaudemar), duquel étaient parties tôt mardi les deux victimes qui avaient indiqué qu’elles repasseraient après leur ascension, qui a prévenu de leur disparition. Quatre secouristes de la CRS Alpes de Briançon en hélicoptère, accompagnés par un médecin, étaient alors partis à leur recherche avant de les retrouver «au fond de la crevasse mercredi en fin d’après-midi». «Ils ont fait une chute entre 100 et 150 mètres» et «la cause est accidentelle», a conclu la compagnie.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*