un père de famille syrien tué à l’arme blanche par son fils schizophrène


Connu et suivi pour des problèmes psychiatriques, l’auteur présumé a été placé en garde à vue.

Un Syrien de 24 ans, aux lourds antécédents psychiatriques, a tué son père de 57 ans à coups de couteau dans la nuit du samedi 30 au dimanche 31 juillet à Metz, a appris l’AFP de sources concordantes.

«Un jeune homme a tué son père à l’arme blanche, dans un contexte psychiatrique assez lourd», a indiqué à l’AFP la préfecture de Moselle, évoquant «un drame intra-familial». De son côté, le parquet de Metz, en charge de l’enquête, a précisé qu’«un meurtre par arme blanche a eu lieu cette nuit à Metz» et que «les investigations sont encore en cours». «Peu avant 4 heures, un homme a tué à coups de couteau son père. Il a été maîtrisé par ses frères», a pour sa part souligné une source policière.

Les cinq frères et sœurs de l’auteur présumé ont été pris en charge en urgence relative par les pompiers pour des estafilades. Connu et suivi pour schizophrénie, l’auteur présumé a été placé en garde à vue. Les faits se sont déroulés dans le quartier de Borny à l’est de Metz où vit cette famille d’origine syrienne, a ajouté la préfecture.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*