Noyades : dans le Finistère, la vigilance de mise pour les seniors



Publié

Noyades : dans le Finistère, la vigilance de mise pour les seniors

Article rédigé par

B.Leborgne, M.Herry, G.Hamon

France 3

France Télévisions

Avec les températures qui remontent en France, dimanche 31 juillet, prudence si vous séjournez à la mer. Après les enfants, les personnes âgées sont les plus exposées au risque de noyade. Le 12/13 a suivi une équipe de sauveteurs dans le Finistère pour une opération de prévention.

À Plogoff (Finistère), il n’y a pas de risque majeur ce jour-là, mais les sauveteurs veillent à ce que la zone de baignade entre les drapeaux rouge et jaune soit respectée. La Baie des Trépassés est soumise à la houle et à de forts courants. Ici, baigneurs et surfeurs cohabitent, petits et grands aussi. Après les enfants, les seniors sont les plus exposés au risque de noyade. « Vu mon âge, je fais attention où je vais me baigner », témoigne une senior.

Les sauveteurs savent repérer les profils de baigneurs, et portent une attention particulière à ceux qui pourraient être plus vulnérables, comme les seniors. « On a une condition physique qui est un peu moins importante, donc quand les personnes se font prendre dans un danger, comme par exemple le courant, les personnes vont se fatiguer beaucoup plus facilement, et du coup, arriver plus rapidement sur les stades de la noyade », explique Erwan Vaux, chef de poste de secours de la Baie des Trépassés. Pour éviter les accidents, les sauveteurs conseillent vivement aux baigneurs de se mettre à l’eau pendant les heures de surveillance, et de rester vigilant.

Abonnement Newsletter

toute l’actualité en vidéo

Recevez l’essentiel de nos JT avec notre newsletter

Abonnement Newsletter

articles sur le même thème

Vu d’Europe

Franceinfo sélectionne chaque jour des contenus issus de médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.





Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*