décès de l’ancien président Fidel Ramos à 94 ans


Cet ancien militaire a dirigé le pays entre 1992 et 1998.

L’ancien président philippin Fidel Ramos, qui a dirigé le pays pendant une rare période de croissance et de paix, est décédé dimanche à 94 ans, ont annoncé de hauts responsables. Ce militaire de carrière à l’allure frêle, surnommé familièrement «Eddie» par les Philippins, était président de 1992 à 1998.

«C’est avec une grande tristesse que nous apprenons le décès de l’ancien président Fidel V. Ramos», a annoncé Trixie Cruz-Angeles, l’attachée de presse du président Ferdinand Marcos Jr, fils et homonyme du défunt dictateur, qui a pris ses fonctions le mois dernier. «Il laisse derrière lui un héritage haut en couleur (…) dans l’histoire pour sa participation aux grands changements de notre pays, à la fois comme officier militaire et comme chef de l’exécutif», a-t-elle ajouté.

La famille de Fidel Ramos devrait publier une déclaration plus tard dimanche. La cause du décès n’a pas encore été communiquée. La délégation de l’Union européenne aux Philippines a exprimé ses condoléances, décrivant le défunt comme un «homme d’État dévoué» et un «pilier de la démocratie».

Fidel Ramos fut le premier protestant à accéder à la fonction suprême dans ce pays majoritairement catholique, malgré l’opposition de certains membres de l’Église.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*