«Oh, oh, je ne me sens pas super bien», la nageuse américaine revient sur son évanouissement dans le bassin


Sauvée de la noyade par sa coach ce mercredi, la nageuse s’est confiée à la presse américaine. Elle raconte sa mésaventure à Budapest.

Anita Alvarez aura fait parler d’elle dans le monde entier, mais pas pour ses performances sportives. Évanouie dans le bassin de Budapest lors des Championnats du monde, la nageuse américaine a donné un coup de chaud à son équipe et bien plus encore… Elle raconte la façon dont elle a vécu sa frayeur. « Je me souviens que j’avais la sensation de faire vraiment une super performance, ma meilleure de loin, pas seulement sur la manière dont je performais mais surtout parce que je profitais et que je vivais le moment », explique l’athlète américaine sur NBC.

« Je me sentais vraiment heureuse et fière. À la toute fin, je me souviens du dernier mouvement de bras que j’ai fait. C’était mouvement de bras si simple… Mais j’ai tout donné et je me souviens être en train de descendre et de me dire  »oh, oh, je ne me sens pas super bien ». C’est la dernière chose dont je me souviens. »

Sa coach, Andrea Fuentes, sauveuse d’un jour, a quant à elle eu très peur. Mais sa nageuse a avoué que tout a « été mieux dès que j’ai respiré et que je me suis réveillée », confie-t-elle. Les images étaient toutefois surréalistes et très impressionnantes.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*