Les urgences du CHU Grenoble limitent à leur tour l’accueil nocturne



En raison d’un manque de personnel, les urgences n’accueilleront de 20h à 8h que les patients ayant appelés le 15 au préalable. Exception sera faite pour les urgences pédiatriques, gynécologiques et obstétricales.

Les services d’urgence du CHU Grenoble Alpes, confrontés à un manque de personnel, vont limiter à partir du 27 juin leur accueil nocturne aux seuls patients ayant au préalable appelé le 15, ont-ils indiqué ce jeudi.

« Malgré la mobilisation exemplaire de tous les professionnels de santé libéraux et hospitaliers du territoire Sud-Isère, les services des urgences adultes sont contraints d’adapter leur fonctionnement la nuit », indique le CHU Grenoble Alpes dans un communiqué sur son site internet.

À partir du 27 juin, de 20h00 à 8h00, en dehors des urgences pédiatriques, gynécologiques et obstétricales, les patients « ne devront pas se déplacer aux urgences adultes sans régulation préalable par le centre 15 », prévient le groupe hospitalier.

Un « fonctionnement normal » en journée

Ces mesures concernent le site de La Tronche, principal hôpital de Grenoble, et celui de la petite ville de Voiron, qui conserveront en revanche tous deux un « fonctionnement normal » en journée, précise-t-il.

« Tout est fait pour rétablir dans les meilleurs délais le fonctionnement normal des services d’urgence » et le public sera dûment informé « en cas d’évolution de la situation », ajoute le CHU.

Fermetures de nuit, « délestages » sur d’autres hôpitaux, accès filtrés par les Samu: au moins 120 services d’urgence ont été forcés de limiter leur activité ou s’y préparent, a alerté le 20 mai l’association Samu-Urgences de France (SUdF).



Notre partenaire : 24h Actu

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*