la police disperse des manifestants qui tentent d’envahir le Parlement


La police équatorienne a dispersé jeudi à coups de grenades lacrymogènes des manifestants indigènes qui tentaient de pénétrer dans le bâtiment du Parlement à Quito, a constaté l’AFP.

Venus de la Maison de la culture équatorienne (CCE) voisine, un centre culturel indigène évacué peu avant par la police, des manifestants, menés par femmes, se sont dirigés vers le bâtiment officiel pour tenter d’y pénétrer. Les policiers déployés sur place les en ont empêchés en faisant usage de gaz lacrymogène.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*