arrestation de l’ancien premier ministre Hamadi Jebali


L’ancien ministre tunisien Hamadi Jebali et ex-président du parti d’inspiration islamiste Ennahdha, a été arrêté jeudi 23 juin par la police dans la région de Sousse, a indiqué à l’AFP son avocat Zied Taher.

Son avocat n’était pas en mesure de préciser les motifs de cette arrestation. «Hamadi Jebali a été arrêté par des policiers alors qu’il était dans sa voiture à Sousse avant de l’emmener à Tunis», a-t-il ajouté. Selon la radio tunisienne privée Mosaïque FM, il a été placé en garde à vue par le pôle antiterroriste de Tunis pour «des suspicions de blanchiment d’argent».

Depuis plus d’un mois, l’ancien premier ministre Hamadi Jebali (2011-2013) et démissionnaire d’Ennahdha depuis 2014, fait l’objet d’une enquête sur les activités de son atelier de fabrication de chaudières dans la région de Sousse, selon Me Taher.


À VOIR AUSSI – «La magistrature est une fonction, pas un pouvoir», assure le président tunisien



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*