l’usine Stellantis de Rennes à l’arrêt


L’usine restera porte close jusqu’au 1er juillet.

La production de l’usine Stellantis (ex PSA) de Rennes-La Janais sera arrêtée mercredi soir jusqu’au 1er juillet en raison de la pénurie de semi-conducteurs, une mesure qui touche environ 2000 employés, a-t-on appris auprès de la direction. «On arrête ce soir jusqu’au 1er juillet inclus en raison de la crise des semi-conducteurs. Depuis début avril on arrivait à s’en sortir et à travailler plein pot», a indiqué à l’AFP le service communication de l’usine.

«On s’adapte: c’est un phénomène qui est indépendant de notre volonté et auquel on ne peut malheureusement pas faire grand-chose. On a une coupure franche et on reprendra», a ajouté cette source. Un dispositif de formation pendant l’arrêt de la production doit permettre «de monter les gens en compétence, de ne pas les laisser sans activité avec des pertes de salaires», selon la même source.

À VOIR AUSSI – L’UE s’est fixé l’objectif d’avoir 20% du marché mondial de la production de puces en 2030, annonce Von der Leyen

«Alors même que le nouveau C5 Aircross rencontre un succès commercial et que sa production est prioritaire pour le groupe, le site se voit contraint d’arrêter la production en raison d’un manque de pièces notamment sur les autoradios», explique la CFDT dans un communiqué. Le premier syndicat du site estime que cet arrêt était «malheureusement prévisible» alors que «l’usine de Sochaux est à l’arrêt depuis une semaine».

Situé près de Rennes, le site de La Janais, construit en 1961, s’étend sur 138 hectares et est l’une des principales usines françaises du groupe. Le site, où sont produits le 5008 et le C5 Aircross, a connu récemment des arrêts temporaires de sa production en raison de la pénurie d’approvisionnement en semi-conducteurs qui touche l’ensemble de l’industrie automobile.


À VOIR AUSSI – Le groupe Stellantis affiche un bénéfice net record de 13,4 milliards d’euros pour 2021, confirme Carlos Tavarès



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*