Le «Pablo Escobar brésilien» arrêté en Hongrie


La Police fédérale brésilienne a arrêté mardi 21 juin en Hongrie l’un des «plus grands trafiquants internationaux», surnommé «le Pablo Escobar brésilien», en fuite depuis 2020 et soupçonné d’être à la tête d’une vaste organisation de trafic de cocaïne à destination de l’Europe.

En coopération avec Interpol, la police brésilienne «confirme l’arrestation de Sergio Roberto de Carvalho, connu sous le nom de «Major Carvalho», considéré comme l’un des plus grands trafiquants internationaux actuels», dans un communiqué. Selon la presse brésilienne, qui le surnomme le «Pablo Escobar du Brésil», Roberto de Carvalho, un ancien policier, vivait en Europe et utilisait de faux documents pour échapper aux autorités. Arrêté en Espagne sous une fausse identité pour trafic de drogue présumé, il a été libéré après le paiement d’une caution et a falsifié un acte de décès pour échapper à la justice, selon un reportage de TV Globo l’année dernière.

Le mandat d’arrêt contre le «Major Carvalho» avait été émis en novembre 2020, dans le cadre d’une opération qui a conduit à la saisie de «plus de 500 millions de réais (environ 100 millions de dollars) de l’organisation criminelle qu’il dirigeait», selon la police fédérale brésilienne. L’opération visait à «démanteler financièrement les organisations responsables de l’expédition de dizaines de tonnes de cocaïne vers l’Europe, en utilisant principalement les ports brésiliens comme voie d’acheminement».

L’enquête a eu des ramifications en Colombie, au Panama, au Portugal, en Espagne, en Belgique, en Hollande, en Roumanie et à Dubaï. «Le stratagème utilisé par les criminels consistait à blanchir des biens et des actifs d’une valeur de plusieurs millions de dollars au Brésil et à l’étranger en utilisant divers hommes de paille et des sociétés fictives, afin de donner une apparence légale au profit obtenu par le trafic», avait alors expliqué la police fédérale.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*