« J’aurais pu faire la célébration de Mbappé»


Seul Français du jour à avoir passé le premier tour, Grégoire Barrère, supporter du Paris SG, a savouré sa victoire du jour, mais aussi la prolongation de la star parisienne.

A Roland-Garros,

Grégoire Barrère, 209e mondial, savoure. Porté par le public du court 14, le Francilien de 28 ans a renversé le Japonais Taro Daniel (105e) 3-6, 6-2, 0-6, 6-3, 6-4 et a savouré sa qualification. Logiquement. En cinq participations, il n’avait jusqu’ici atteint le 2e tour qu’une seule fois, en 2019, lorsqu’il s’était incliné face au Russe Aslan Karatsev. Mais l’essentiel de son week-end est presque ailleurs pour ce fan du PSG. « Je suis très heureux et soulagé que Kylian ait annoncé sa décision hier, , a-t-il confié avec le sourire. Pour mon match d’aujourd’hui, j’étais serein. Je suis un peu en bagarre avec mon prépa physique qui est pour le Real. Je lui laisse la finale de la Champions League. Nous, on a Kylian. Je lui ai dit : j’aurais pu faire la célébration de Kylian à la fin du match pour l’achever, il aurait été dégoûté. Je n’ai pas osé ».

Il a su enflammer le public parisien qui sait que les victoires Françaises ne seront pas légion cette année… «Forcément, quand le public scande ton nom, qu’il chante la Marseillaise, tu as les frissons. Il faut quand même arriver à bien se reconcentrer et jouer. Cela donne de l’énergie en plus. Pour l’adversaire, ce n’est pas non plus facile aussi. Dans les moments importants, cela t’aide à t’engager plus, à aller chercher les points, et pas forcément à te retenir et attendre la faute. C’est en cela que le public m’a aidé aussi, à aller chercher des retours sur deuxième assez agressifs pour le déstabiliser. »

Grégoire Barrère tentera au prochain tour de venger son compatriote Quentin Halys, dominé par le géant Isner. Barrère n’a jamais le 2e tour dans les trois autres tournois du Grand Chelem: à Wimbledon en 2019, à l’US Open en 2019 et 2020, à l’Open d’Australie en 2020.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*