Santé. Les activités sportives à faire pour soulager les douleurs dorsales



Votre dos vous fait souffrir depuis quelques temps ? Que la douleur touche les lombaires, les cervicales ou le milieu du dos, elle vous pourrit la vie. Si aucune cause précise n’a pu être identifiée, sachez néanmoins que plusieurs mesures peuvent atténuer sa force.

Bien sûr, lorsque la douleur est encore récente, la prise d’antalgiques ou d’anti-inflammatoires sur prescription. Mais cette solution doit rester ponctuelle. En réalité « ne comptez pas que sur une ordonnance miracle de médicaments délivrée par votre médecin », insiste le Dr Charley Cohen, rhumatologue et auteur du livre Mal de dos, toutes les solutions antidouleur. La phytothérapie peut aider, avec l’usage du curcuma, aux propriétés anti-inflammatoires.

« Sachez que la sédentarité et l’absence d’activité physique, le stress excessif et la tristesse favorisent la persistance de la douleur », précise-t-il. C’est pourquoi il faut agir sur ces éléments pour réduire la douleur dorsale, qui en découle. Mais comment procéder ?

Du sport, du sport

Le plus important est de pratiquer une activité physique régulière et adaptée. Car la sédentarité et le fait de ne pas se mouvoir favorise la douleur, avec souvent de mauvaises postures prolongées et/ou des mouvements mal exécutés. « Rien n’est pire que l’inactivité et la station assise prolongée », insiste le Dr Cohen.

L’idéal est de faire « du renforcement musculaire via la pratique de la gymnastique douce et du pilates et des étirements », conseille-t-il. La natation est aussi un sport à recommander, « dans la mesure où l’on sait bien nager et que l’on privilégie la brasse coulée et le dos crawlé ».

À noter que le port d’une ceinture lombaire ou d’un collier cervical sont recommandés lors de certaines activités comme la conduite automobile pour soulager la zone affectée.

Par ailleurs, la consultation d’un kinésithérapeute est aussi intéressante car celui-ci pourra pratiquer des massages, appliquer de la chaleur pour soulager mais surtout faire de l’éducation posturale. La thalassothérapie peut aussi apporter des bienfaits.

Gérer le stress

Il est aussi important de gérer le stress, facteur favorisant des douleurs dorsales. Pour cela, plusieurs options. Consulter un psychologue ou un psychiatre peut être d’une grande aide. La pratique de la relaxation, de la sophrologie ou encore du Tai Chi constituent des solutionner à explorer.

Enfin, en cas de douleurs résistant à toute intervention, « les traitements locaux, au siège même des douleurs, peuvent être souvent d’un grand secours », estime Charley Cohen. « Les injections locales superficielles personnalisées permettent de soulager rapidement et durablement le patient, sans effets secondaires. Elles sont à différencier des infiltrations profondes de cortisone ainsi que des micro-injections cutanées multiples de la mésothérapie », conclut-il.



Notre partenaire : 24h Actu

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*