Des sanctions sans embargo sur le pétrole russe seraient une rupture de l’unité de l’UE, selon Kiev


L’absence d’un embargo sur le pétrole russe dans le prochain paquet de sanctions de l’UE contre Moscou constituerait une rupture de l’unité européenne dans son soutien à Kiev, a estimé vendredi le chef de la diplomatie ukrainienne.

«Si ce paquet est adopté sans un embargo sur le pétrole, je crois que le président Poutine pourra faire la fête parce que cela sera la première fois que l’unité de l’Union européenne» dans son soutien à l’Ukraine, «sera rompue à cause de la position d’un seul pays, la Hongrie», a jugé Dmytro Kouleba, invité à une réunion des chefs de la diplomatie du G7 à Wangels, dans le nord de l’Allemagne.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*