Le secrétaire d’État américain, sorti de quarantaine, ira en Europe ce week-end


Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken sort jeudi 12 mai de sa quarantaine, une semaine après avoir été testé positif au Covid-19, et pourra se rendre ce week-end en Europe pour des réunions avec l’Otan et l’Union européenne.

Le secrétaire d’État, confiné chez lui depuis le 4 mai, reçoit jeudi en personne son homologue thaïlandais Don Pramudwinai, juste avant l’ouverture à Washington d’un sommet du président américain Joe Biden avec les dirigeants de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (Asean).

Conseil Etats-Unis-UE sur le commerce

Samedi, il s’envolera pour l’Allemagne, où il participera dimanche à Berlin à une réunion informelle des ministres des Affaires étrangères de l’Alliance atlantique pour continuer à coordonner leur réponse à l’invasion russe de l’Ukraine, a annoncé le département d’État dans un communiqué.

Cette rencontre arrive à un moment crucial: la Finlande a manifesté jeudi ouvertement sa volonté d’entrer «sans délai» dans l’Otan, ce qui pose la question des garanties de sécurité que les autres pays membres, et avant tous les États-Unis, pourront lui apporter durant le processus d’adhésion face à la Russie qui a déjà dénoncé une menace à son encontre. Dimanche, Antony Blinken ira en France jusqu’à lundi pour participer à Saclay, en banlieue de Paris, à un nouveau conseil entre les États-Unis et l’UE sur le commerce et les technologies.

En raison du Covid-19 qui l’a cloué à Washington, le secrétaire d’État a en revanche dû renoncer à se rendre au Maroc pour présider une réunion de la coalition internationale antidjihadistes qui s’est tenue mercredi, et à une rencontre avec ses homologues des grandes puissances du G7 qui s’ouvre jeudi en Allemagne.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*