Bruno Le Maire lance une série de déplacements


Le ministre de l’Économie, qui ne briguera pas un nouveau mandat de député, explique qu’il veut continuer à s’engager politiquement, «sans doute pour très longtemps».

Pour la première fois depuis 2007, Bruno Le Maire ne briguera pas un mandat de député aux législatives des 12 et 19 juin prochains. Il l’a annoncé la semaine dernière dans l’Eure, où il est implanté. Cela n’empêchera pas le ministre de l’Économie de se déployer à travers le pays tout au long de la campagne. Au moins 24 déplacements sont déjà à son agenda, annonce-t-il au Figaro, en attendant toujours de savoir s’il sera reconduit dans le prochain gouvernement, qui tarde à être annoncé.

Aux côtés de Maud Bregeon, la porte-parole de La République en Marche, il a débuté mercredi 11 mai au soir à Antony (Hauts-de-Seine) sa tournée. Dans son viseur, les principaux opposants d’Emmanuel Macron : Jean-Luc Mélenchon, qui occupe le devant de la scène depuis la formation d’une alliance des gauches, et Marine Le Pen, la finaliste du second tour qui espère transformer l’essai.

«Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen promettent des jours heureux» mais leur succès «serait pour les Français tout simplement…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 78% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*