Pas de record pour «The Rock», un gros diamant blanc, adjugé seulement 18,6 millions de francs suisses


Estimé entre 20 et 30 millions de francs suisses, le plus gros diamant blanc jamais mis aux enchères n’a pas rencontré le succès escompté. Les enchères n’ont duré qu’une petite poignée de minutes.

«The Rock», un diamant blanc de 228,31 carats, le plus gros jamais vendu aux enchères, a été adjugé jeudi 18,6 millions de francs suisses (17,8 millions d’euros), bien loin d’un record dans sa catégorie. Le dernier record obtenu par Christie’s pour un diamant blanc similaire (163,41 carats) avait porté la pierre à 33,7 millions de dollars lors d’une vente en novembre 2017 à Genève.

Le commissaire priseur a abaissé son marteau dans un hôtel genevois au terme d’une petite poignée de minutes d’enchères seulement, dans une salle toutefois comble en raison des attentes qu’avait suscité cette pierre exceptionnelle plus grande qu’une balle de golf.

Avec 228,31 carats «The Rock» en imposait par la taille mais pas seulement. «Il s’agit d’un diamant taillé en forme de poire vraiment exceptionnel», expliquait à l’AFP Max Fawcett, chef du département bijouterie de Christie’s à Genève, avant la vente. «Il est parfaitement symétrique. Il est estimé entre 20 et 30 millions de dollars, et je m’attends à une explosion d’enchères», avait indiqué M. Fawcett. Et pourtant, ce n’est pas ce qui s’est passé ce mercredi.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*