Aucun des candidats n’a la moyenne pour exercer la fonction présidentielle, selon un sondage


Aucun des candidats à la présidentielle n’obtient la moyenne quand on demande aux Français d’évaluer leur «capacité à exercer la fonction présidentielle», Emmanuel Macron s’en tirant le moins mal avec une note moyenne de 8,3 sur 20, selon un sondage Ifop.

Dans cette enquête réalisée pour le site d’information fondamental.fr, les sondés se montrent sévères avec tous les candidats, puisque derrière le président de la République, Valérie Pécresse (LR) décroche une note moyenne de 7,6 et Marine Le Pen (RN) 7,3. Viennent ensuite Jean-Luc Mélenchon (5,7), Yannick Jadot (5,2), Eric Zemmour (5,1), Christiane Taubira (5,0), Arnaud Montebourg (4,8), Nicolas Dupont-Aignan (4,7), Anne Hidalgo (4,6) et Fabien Roussel (4,2).

«Les Français considèrent assez largement que le personnel politique qui se présente à eux en ce début de campagne est à peine apte à exercer la fonction, voire en est très loin», analyse le responsable du média commanditaire Nicolas Prissette. «Signe de la désaffiliation partisane, peu de personnalités obtiennent une bonne note chez leurs propres sympathisants. Seuls Emmanuel Macron (note moyenne de 15,4), Jean-Luc Mélenchon (14,9) et Marine Le Pen (16,5) semblent être perçus avec une certaine bienveillance par leurs électeurs. Valérie Pécresse (12,4) et Yannick Jadot (11,5) sont observés avec recul par les sympathisants de leurs partis», fait aussi remarquer Nicolas Prissette.

À VOIR AUSSI – Présidentielle 2022: les résultats du baromètre Viavoice «rappellent la campagne de 2002»

Si l’on calcule cette fois la note médiane (la moitié des sondés donnent une note supérieure, l’autre moitié une note inférieure), le tableau est un peu différent. On obtient une même note médiane de 8 pour Emmanuel Macron et Valérie Pécresse, loin devant Marine Le Pen (5), puis Jean-Luc Mélenchon et Yannick Jadot (4), et ensuite Anne Hidalgo et Arnaud Montebourg (3). Eric Zemmour décroche dans ce mode de calcul la dernière place (avec Fabien Roussel, Christiane Taubira et Nicolas Dupont-Aignan) avec une note médiane de 2. Le système de notes confère une prime aux personnalités qui ont de l’expérience et de la longévité en politique et il a tendance à favoriser les candidats consensuels et à pénaliser ceux qui sont jugés trop clivants.

Sondage réalisé par internet du 11 au 13 janvier, auprès d’un échantillon de 1200 personnes représentatif des résidents de France métropolitaine âgés de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d’erreur comprise entre 1,4 et 3,1 points de pourcentage.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*