Pass sanitaire : 600 000 Français pourraient voir leur code désactivé



Publié


Mis à jour

Pass sanitaire : 600 000 Français pourraient voir leur code désactivé
FRANCE 2

Article rédigé par

A. Lay, D. Basier, T. Breton, I. Delion, T. Paga, V. Gouriou, G. Sabin, N. Jauson

France 2

France Télévisions

À partir de samedi 15 janvier, le pass sanitaire des Français qui n’ont pas effectué leur troisième dose de vaccin, alors qu’ils y étaient éligibles, sera désactivé. Près de 600 000 personnes seraient concernées.

Dès le samedi 15 janvier, le pass sanitaire de certains Français sera désactivé : ceux qui ont laissé passer sept mois entre leur dernière injection ou le certificat de rétablissement, et leur dose de rappel. C’est donc la dernière chance pour les candidats au rappel. Près de 600 000 personnes seraient concernées par le risque d’une désactivation de leur pass.

Certains ne se présenteront toutefois pas dans les centres de vaccination. Ayant contracté la maladie, ils n’auront pas besoin de dose de rappel. Dans un centre de vaccination à Clamart (Hauts-de-Seine), Linda Nemra, du centre d’appel, signale « entre 50 et 60 » annulations, dans la journée de mercredi 12 janvier. Pour les réfractaires à la troisième dose, certains sont prêts à perdre leur pass sanitaire. Au 15 février, le délai entre les deux injections sera par ailleurs raccourci à quatre mois.





Notre partenaire : 24h Actu

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*