Le prince Andrew, accusé d’«agressions sexuelles», renonce à ses titres militaires


Ces annonces interviennent au lendemain du refus de la justice américaine de classer la plainte au civil qui accuse le prince d’agressions sexuelles.

Le prince Andrew a renoncé à ses titres militaires et parrainages d’associations, a annoncé jeudi 13 janvier le palais de Buckingham, au lendemain du refus de la justice américaine de classer la plainte au civil qui accuse le prince d’agressions sexuelles.

«Avec l’accord et l’approbation de la reine, les affiliations militaires et parrainages royaux du duc d’York ont été rendus à la reine. Le Duc d’York continuera à ne pas assumer de fonctions publiques et se défend dans cette affaire comme citoyen privé», a indiqué le palais dans un communiqué.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*