Une bonne compréhension du nouveau variant prendra «plusieurs semaines», estime l’OMS


Des experts de l’organisation se réunissent néanmoins dès vendredi afin de déterminer la classification du variant B.1.1.529, qui sera considéré comme «préoccupant» ou «à suivre».

Il faudra «plusieurs semaines» pour comprendre le niveau de transmissibilité et de virulence du nouveau variant qui a d’abord été détecté en Afrique du Sud et nommé B.1.1.529, a indiqué un porte-parole de l’OMS vendredi 26 novembre.

Des experts de l’Organisation mondiale de la santé, chargés de suivre les évolutions du virus Covid, se réunissent toutefois déjà aujourd’hui pour déterminer si le variant doit être classifié comme «préoccupant» ou «à suivre», a expliqué Christian Lindmeier, lors d’un point de presse régulier des agences de l’ONU.

À VOIR AUSSI – Un nouveau variant du Covid-19 au «nombre élevé de mutations» détecté en Afrique du Sud



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*