Service à la personne : le rôle indispensable des auxiliaires de vie



Publié


Mis à jour

Service : le rôle indispensable des auxiliaires de vie
Article rédigé par

C’est un métier d’avenir qui recrute, mais il est pourtant difficile de trouver des candidats ou plutôt des candidates, car la plupart des auxiliaires de vie sont des femmes. Beaucoup luttent pour que leur métier soit mieux reconnu et mieux rémunéré.

À La Cayrol, au nord de l’Aveyron, en plein cœur de l’Aubrac, Mireille Septfond, auxiliaire de vie, entame sa journée. Elle connaît bien les lieux, elle intervient chez Gilberte Lacan depuis le décès de son mari, il y a quinze ans. “Je la connais bien, elle fait bien son travail. Elle est tellement gentille avec moi”, explique Gilberte Lacan, 85 ans, émue.

Entre les deux femmes, la complicité s’est installée. Si Mireille vient pour faire le ménage, l’auxiliaire de vie est surtout une présence pour partager des choses simples et essentielles comme la préparation du repas. “On est là pour les stimuler (…) et c’est très bien, elle voit qu’elle peut encore faire quelque chose”, précise Mireille Septfond, auxiliaire de vie ADMR de l’Aveyron. “Si je n’aimais pas ce métier, je ne le ferais pas”, précise celle qui affiche trente-six ans d’expérience.





Notre partenaire : 24h Actu

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*