les tensions perdurent, des policiers ciblés par des tirs en Martinique



Publié


Mis à jour

Antilles : les tensions perdurent, des policiers ciblés par des tirs en Martinique
Article rédigé par

J.Debraux, D.Schlienger, S.Lequesne, S.Guillemot, E.Denis, N.Karczinski, M. Le Rue

franceinfo


France Télévisions

En Martinique, des policiers ont été visés par des tirs. La justice a ouvert une enquête pour tentative de meurtre.

En Martinique, des barrages sont en flamme sur les ronds-points, mardi 22 novembre, avec des véhicules en feu. Une première nuit de violence a éclaté à Fort-de-France. Des impacts de balles sur des véhicules de police et banalisées ont été relevés. « C’est innommable. On peut avoir les revendications qu’on veut. De là à sortir les armes, c’est totalement anormal », déplore Thierry Baucelin, secrétaire territorial du syndicat Alliance Police nationale. La justice a ouvert une enquête pour tentative de meurtre. Certains habitants ont lancé un appel au calme. « C’est un sentiment d’écœurement. On a franchi une limite qu’il faut redresser », estime Rosette Jean Louis, présidente du conseil citoyen de Sainte-Thérèse.

À 200 km de là, en Guadeloupe, le dispositif policier est toujours important à Pointe-à-Pitre. Malgré une nuit plus calme que les précédentes selon la préfecture, la tension reste forte. Un policier affirme avoir été pris pour cible dans la nuit de lundi à mardi. Face à cette situation tendue, au confinement et aux blocages à répétition, certains espèrent du changement. Un contexte compliqué, alors que l’essence commence à être rationnée dans certaines parties de l’île.

Newsletter

toute l’actualité en vidéo

Recevez l’essentiel de nos JT avec notre newsletter

Abonnement Newsletter

articles sur le même thème

Vu d’Europe

Franceinfo sélectionne chaque jour des contenus issus de médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.





Notre partenaire : 24h Actu

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*