le grand favori pour la présidence suscite déjà la controverse



Publié

Interpol : le grand favori pour la présidence suscite déjà la controverse
FRANCEINFO
Article rédigé par

Alors que le sort de la présidence d’Interpol se décide actuellement à Istanbul, Ahmed Naser Al-Raisi qui fait figure de grand favori est également poursuivi par une réputation douteuse qui a fait l’objet de plusieurs plaintes.

Il s’appelle Ahmed Naser Al-Raisi. Et c’est le grand favori pour occuper le siège de la présidence d’Interpol à Lyon. Pourtant, ce général influent, chef de la police des Emirats Arabes Unis suscite la controverse car il est accusé d’orchestrer, ou a minima de couvrir des actes de torture dans les prisons de son pays. « Ce n’est pas parce qu’on a de bonnes relations avec les Emirats Arabes Unis qu’il faut se taire sur cette candidature« , estime Hubert Julien-Laferrière, député du Rhône qui a co-signé, avec 54 parlementaires, une lettre faisant état de son opposition à la candidature du général Al-Raisi. Celle-ci, qui a été envoyée au président de la République en juin dernier, n’a pas reçu de réponse.

« J’étais soumis à de longues périodes d’isolement. J’étais tellement angoissé qu’ils me bourraient de médicaments. J’étais comme une marionnette à leurs yeux« , se rappelle Matthew Hedges, un britannique accusé d’espionnage qui a été détenu durant six mois dans les prisons émiraties. Il a d’ailleurs porté plainte contre de nombreux responsables du pays dont le potentiel futur président d’Interpol. Les 184 états membres d’Interpol éliront leur nouveau dirigeant le 25 novembre.

Newsletter

toute l’actualité en vidéo

Recevez l’essentiel de nos JT avec notre newsletter

Abonnement Newsletter

articles sur le même thème

Vu d’Europe

Franceinfo sélectionne chaque jour des contenus issus de médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.





Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*