VIDEO. « Le regard des autres, j’ai fini par m’en ficher“, confie un fan de Decora Kei



Publié

BRUT

Article rédigé par

Son truc, c’est le Decora Kei : un style alternatif japonais qui superpose les vêtements, les couleurs et les accessoires. Brut a suivi Asbel pendant une journée.

Asbel, 20 ans, a invité Brut chez lui. Maquilleur depuis quelques années, il porte un style alternatif japonais appelée le « Decora Kei ». C’est un style qui se définit par une superposition de vêtements. « Vous allez mettre une jupe en dessous, un collant, des guêtres, des chaussettes hautes, un tee-shirt avec, encore des guêtres ou des moufles« , explique-t-il. S’ajoutent à cela un nombre important d’accessoires : « Par exemple, beaucoup de personnes ont des franges et mettent énormément de barrettes, c’est vraiment quelque chose de caractéristique. » Ce style, décliné en plein de styles, a vu le jour au Japon dans les années 1990. Des jeunes « un peu en rébellion contre la société japonaise qui était très stricte » ont utilisé ce moyen de se différencier et de riposter.

Au quotidien, Asbel confie être souvent insulté. « On se fait insulter, on se fait regarder, on se fait cracher dessus. Ça, c’est vraiment quelque chose qui me touche vraiment, c’est dans le monde du travail, je veux vraiment que l’on soit reconnu comme tel« , lance-t-il. En effet, Asbel, revendique et assume son style « fièrement ». Aujourd’hui, Asbel aimerait être pleinement accepté et n’a pas peur de dire qu’il se moque du regard des autres. « Portez ce que vous voulez, portez ce que vous aimez, soyez heureux. »

Newsletter

toute l’actualité en vidéo

Recevez l’essentiel de nos JT avec notre newsletter

Abonnement Newsletter

articles sur le même thème

vu d’Europe

Franceinfo sélectionne chaque jour des contenus issus de médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.





Notre partenaire : 24h Actu

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*