Le premier ministre néerlandais dénonce le «mauvais goût» de son homologue slovène


Le premier ministre néerlandais Mark Rutte s’en est pris jeudi 14 octobre à son homologue slovène pour un tweet qu’il a qualifié «de mauvais goût», invoquant une théorie du complot sans fondement, et a convoqué l’ambassadeur de Slovénie aux Pays-Bas.

Le chef du gouvernement slovène Janez Jansa, qui assure actuellement la présidence tournante de l’Union européenne, a publié sur Twitter une photo qualifiant plusieurs députés européens néerlandais de «marionnettes» du richissime homme d’affaires George Soros. «Tweet de mauvais goût de Janez Jansa sur les députés européens. Je le condamne dans les termes les plus forts», a tweeté Mark Rutte. «Le gouvernement vient de transmettre ce même sentiment à l’ambassadeur de Slovénie à La Haye», a ajouté Mark Rutte, qui a récemment eu une série de démêlés avec des dirigeants d’Europe centrale.

Une délégation du Parlement européen, avec entre autres la député néerlandaise Sophie in ‘t Veld, s’est rendue en Slovénie pour examiner les préoccupations concernant la liberté des médias et l’État de droit. La photo publiée par Janez Jansa, représentant un tableau reliant George Soros – une figure de haine pour les théoriciens du complot d’extrême droite et antisémites européens – à plusieurs députés européens. Parmi eux se trouve Hans van Baalen, membre du parti VVD de Mark Rutte, décédé en avril à l’âge de 60 ans. Le tweet de Janez Jansa semble avoir été supprimé dans la soirée.

Mais le premier ministre slovène a posté une série de tweets à l’adresse de son homologue néerlandais, faisant notamment référence au meurtre à Amsterdam en juillet du journaliste spécialisé dans les affaires criminelles Peter R. De Vries. «Eh bien, Mark, ne perdez pas de temps avec les ambassadeurs et la liberté des médias en Slovénie. Avec Sophie in ‘t Veld, protégez vos journalistes contre les meurtres dans la rue», a déclaré Janez Jansa.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*