Feu vert du Parlement à de nouvelles mesures pour protéger le revenu des agriculteurs


Ce texte viendra compléter la loi Alimentation ou «Egalim», votée en 2018.

Le Parlement a adopté définitivement jeudi soir, par un ultime vote à main levée du Sénat, une proposition de loi pour protéger la rémunération des agriculteurs dans les relations commerciales avec industriels et distributeurs.

L’objectif de ce nouveau texte est de compléter la loi Alimentation ou «Egalim», votée en 2018, qui n’a pas tenu ses promesses en termes de rémunération pour les agriculteurs.

À voir aussi – À Paris, des centaines de personnes rassemblées pour une «marche des terres»



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*