38 morts dans les hôpitaux français, 1075 patients en réanimation


LE POINT SUR LA SITUATION – Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : Le Figaro fait le point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19.

Nouveau record de décès et de cas en Russie, le variant Delta prédominant dans les prochains mois, Bali rouvre son aéroport aux vols internationaux … Le Figaro fait le point ce jeudi 14 octobre sur les dernières informations liées à la pandémie de Covid-19.

1075 patients en soins intensifs dans les hôpitaux français

L’épidémie poursuit sa décrue en France, où 6523 malades sont toujours hospitalisés ce jeudi, dont 206 depuis la veille. Ils étaient 6601 mercredi. 1075 personnes sont traitées dans les services de soins critiques – 44 y ont été accueillies ces dernières 24 heures – contre 1091 la veille. 38 personnes sont également mortes du Covid dans les hôpitaux français ce jeudi, selon Santé publique France, portant le bilan à 90.318 morts à l’hôpital depuis le début de la pandémie.

Sur le front des vaccinations, 50.981.173 personnes ont reçu au moins une injection (soit 75,6% de la population totale) et 49.417.037 personnes ont désormais un schéma vaccinal complet (soit 73,3% de la population totale), depuis le début de la campagne vaccinale en France.

Le variant Delta sera prédominant dans les prochains mois, selon l’OMS

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) prévoit que le variant Delta, très contagieux et qui est d’ores et déjà à l’origine de plus des trois quarts des nouveaux cas de Covid dans de nombreux grands pays, soit prédominant dans les prochains mois.

» VOIR AUSSI – Le Covid-19 est-il devenu plus dangereux pour les bébés avec le variant Delta?

Le gouvernement pourrait conditionner le passe sanitaire à l’administration d’une dose de rappel

Invitée d’Europe 1 ce jeudi matin, la ministre du Travail a ainsi déclaré que le gouvernement envisageait la possibilité de supprimer le passe sanitaire pour les personnes refusant de faire la troisième dose. «C’est quelque chose que l’on regarde, ça n’est pas décidé. L’intérêt c’est de rester protégé avec ce vaccin», a affirmé Élisabeth Borne.

La veille, le porte-parole du gouvernement était resté prudent sur les évolutions à venir concernant le lien entre le rappel et le passe sanitaire. «Aujourd’hui, la troisième dose, ou le rappel vaccinal, n’est pas requise dans le cadre du passe sanitaire», avait rappelé Gabriel Attal, sous-entendant que cette situation pouvait évoluer.

» VOIR AUSSI – Pourrait-on perdre son passe sanitaire si l’on refuse la troisième dose? «C’est quelque chose que l’on regarde», répond Borne

Nouveaux records de décès et de cas en Russie

La Russie a enregistré jeudi des records quotidiens de nouvelles infections et de décès dus au coronavirus, l’épidémie étant en plein essor du fait d’une campagne de vaccination poussive et de restrictions sanitaires très réduites.

Selon le bilan quotidien du gouvernement, 31.299 personnes contaminées ont été dénombrées ces dernières 24 heures et 986 personnes sont mortes.

Le régulateur européen examine un cocktail d’anticorps d’AstraZeneca

Le régulateur européen a indiqué jeudi avoir commencé à évaluer un cocktail d’anticorps d’AstraZeneca contre le Covid-19, ouvrant la voie à une éventuelle autorisation pour l’utilisation du médicament dans l’Union européenne. Le laboratoire assure qu’il peut être efficace en prévention du Covid chez les patients fragiles.

Des essais ont montré que le médicament AZD7442, une combinaison d’anticorps, réduit les symptômes graves et les décès dus au Covid-19, a déclaré lundi le groupe suédo-britannique AstraZeneca. La décision de lancer un examen continu du cocktail d’anticorps, aussi appelé Evusheld, «est basée sur des résultats préliminaires d’études cliniques, qui suggèrent que le médicament peut aider à protéger contre la maladie», a déclaré dans un communiqué l’Agence européenne des médicaments (EMA), basée à Amsterdam. Il peut s’écouler plusieurs mois entre le début d’un examen continu par l’EMA et un éventuel feu vert.

Les vaccinés avec Johnson & Johnson pourraient recevoir une dose de rappel d’un vaccin différent

Les personnes ayant reçu le vaccin contre le Covid-19 de Johnson & Johnson pourraient avoir intérêt à recevoir une dose de rappel d’un vaccin différent, à ARN messager, selon les résultats préliminaires d’une étude américaine publiée mercredi. Cette étude, financée par les Instituts nationaux de santé, était très attendue aux États-Unis car elle porte sur la possibilité de «mélanger» les vaccins – c’est-à-dire d’utiliser un vaccin différent pour la dose de rappel que pour la série initiale – ce qui n’est pas autorisé pour le moment dans le pays.

» VOIR AUSSI – Vaccin Johnson & Johnson : la balance bénéfice/risque reste «positive» selon l’EMA

Tuberculose: les décès repartent à la hausse en raison du Covid

La perturbation des services de santé due au Covid a anéanti des années de lutte contre la tuberculose dont les décès sont repartis à la hausse pour la première fois en plus de dix ans, a alerté l’OMS jeudi. Et la situation semble loin de s’améliorer car un nombre croissant de personnes ne savent pas qu’elles souffrent de la maladie, que l’on peut traiter et guérir, s’inquiète l’Organisation mondiale de la santé, dans son rapport annuel sur la tuberculose qui porte sur 2020.

L’OMS estime qu’environ 4,1 millions de personnes souffrent de tuberculose mais n’ont pas été diagnostiquées ou n’ont pas été officiellement déclarées, un chiffre en forte hausse par rapport aux 2,9 millions de 2019. Selon le rapport, il y a eu l’an dernier 214.000 décès dus à la tuberculose parmi les personnes séropositives (contre 209.000 en 2019) et 1,3 million de décès dus à la tuberculose parmi les autres personnes (contre 1,2 million en 2019). Soit un total de quelque 1,5 million de morts, une situation qui renvoie le monde à 2017, s’inquiète l’OMS.

» VOIR AUSSI – Les décès liés à la tuberculose repartent à la hausse en raison du Covid-19, déplore l’OMS

Plus de 200 écrivains aidés par l’Etat pendant l’été

Plus de 200 écrivains ou auteurs ont bénéficié d’une «aide exceptionnelle» de l’État pour compenser la perte de revenus due à la crise sanitaire, a indiqué jeudi le Centre national du livre. Le CNL a indiqué dans un communiqué avoir distribué à 209 auteurs, entre juillet et septembre, un total de 761.625 euros de cette aide. Celle-ci était censée garantir une certaine continuité de revenus dans une période marquée par «l’annulation des festivals, salons, rencontres et activités d’éducation artistique et culturelle». Plafonnée à 9000 euros, elle s’est élevée en moyenne à 3644 euros.

Bali rouvre son aéroport aux vols internationaux

Bali a officiellement rouvert son aéroport à certains vols internationaux jeudi, dont ceux venant de Chine, du Japon ou de France, afin de permettre une reprise du tourisme, dévasté après plus d’un an et demi de fermeture de l’île indonésienne aux touristes étrangers pour cause de pandémie. Mais les autorités locales ont précisé qu’aucun vol international n’était attendu pour l’instant et le terminal international est resté désert.

Retour des foules aux fêtes religieuses indiennes

La principale saison des fêtes religieuses bat son plein en Inde et des foules immenses et bruyantes se pressent sur les marchés et dans les foires pour la première fois depuis deux ans, six mois à peine après une vague dévastatrice de Covid-19.

» VOIR AUSSI – L’épidémie de champignon noir liée au Covid-19 en Inde peut-elle arriver en France?

Golf: Open d’Australie annulés

Les tournois de golf masculin et féminin de l’Open d’Australie ont été annulés en raison des restrictions de voyage liées à la pandémie de coronavirus, a annoncé jeudi la fédération australienne.

Plus de 4,87 millions de morts

La pandémie a fait au moins 4.870.405 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles, jeudi à la mi-journée. Les États-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 719.530 morts, suivis par le Brésil (601.574), l’Inde (451.435), le Mexique (283.193) et la Russie (220.315).

L’OMS estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*