Une nouvelle panne chez l’opérateur OVHCloud affecte de nombreux sites


Une défaillance d’origine humaine a perturbé le fonctionnement des services de l’opérateur de cloud français ce mercredi matin.

C’est la loi des séries pour OVHCloud. Le groupe d’Octave Klaba cumule les déboires depuis le début de l’année. Ce mercredi matin, une panne est venue affecter le fonctionnement de ses services, touchant pas la même nombre de ses clients. Et les clients de ses clients comme en témoignent certains d’entre eux. «Suite à des problèmes rencontrés par OVH, notre prestataire de newsletters ne nous permet pas de vous envoyer la revue d’informations ce matine», signalait par exemple Forum Médias Mobile. Le nombre total d’entreprise touchées n’est pas encore connu.

Une erreur humaine serait à l’origine du problème, comme l’a expliqué Octave Klaba, président et fondateur du groupe. Pour y rémedier , le groupe a coupé le routeur qui présentait une mauvaise configuration.

Le groupe était en train de faire des mises à jour pour mettre en place de nouvelles mesures destinées à faire face à un flux d’attaques en déni de service (DDoS), une technique qui consiste à multiplier les requêtes pour bloquer un site Internet. Celles-ci ont beau être fréquentes, leur augmentation nécessitait la mise en place de nouvelles mesures.

Au-delà des difficultés opérationnelles que représente une telle panne, celle-ci tombe au plus mauvais moment. Le groupe est en plein lancement de son introduction en Bourse. La première cotation de son action à Paris devrait avoir lieu vendredi 15 au matin. Pour le moment, le calendrier financier ne devrait pas être affecté par la défaillance matinale.

C’est la deuxième fois que les services d’OVHCloud sont en bernes depuis le début de l’année. En mars, un incendie dans un de ses centres de stockage de données à Strasbourg avait affecté plus de 12.000 de ses clients. Depuis, le groupe a expliqué avoir mis en place des mesures de protection supplémentaire.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*