Les Bleus qualifiés pour la Coupe du monde 2022 si …


Après le nul de l’Ukraine face à la Bosnie-Herzégovine (1-1) mardi, l’équipe de France est proche d’obtenir une septième qualification consécutive pour la Coupe du monde. Voici les cas de figure qui enverront les Bleus au Qatar.

Si la France gagne face au Kazakhstan

Avec trois longueurs d’avance sur son premier poursuivant, l’Ukraine qui compte un match de plus, les Bleus seront automatiquement qualifiés en cas de victoire face au Kazakhstan le 13 novembre prochain au Stade de France. Même constat avec la Finlande, troisième de la poule et qui compte 4 points de moins que les hommes de Didier Deschamps.

Si la France fait nul : la Finlande et la Bosnie se neutralisent

En cas de match nul face au Kazakhstan, les Bleus obtiendraient leur billet pour le Qatar en 2022 en cas de contre-performance de la Finlande. L’Ukraine, relégué à 4 points avec un seul match à jouer, ne pourrait plus rattraper son retard. Les coéquipiers de Teemu Pukki ont quant à eux, le même nombre de rencontres à disputer que la France et se trouvent à 4 longueurs des Bleus. Un match nul face à la Bosnie qui pointe à six longueurs de la France serait le résultat idéal pour qualifier les Bleus. Un partage des points suffirait à l’Équipe de France pour prendre part à cette nouvelle Coupe du monde.

Si la France perd : il faudra attendre la dernière journée

Dans le cas de figure, où les Bleus s’inclinent face au Kazakhstan, les coéquipiers de Paul Pogba chercheront à obtenir leur qualification lors de la dernière journée. Dans un tel scénario, l’Ukraine, qui n’a plus qu’une rencontre à jouer, ne doit pas l’emporter face à la Bosnie-Herzégovine. Les Bleus devront alors faire un résultat sur la pelouse de la Finlande pour valider leur ticket.



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*