la Fed pourrait commencer les réductions d’achats d’actifs dès novembre


La Banque centrale américaine (Fed) pourrait commencer à réduire ses achats d’actifs dès le mois de novembre, et les terminer au milieu de l’année prochaine, selon les minutes de la dernière réunion de politique monétaire, publiées mercredi.

«Les participants (à cette réunion) ont noté que si une décision de commencer à réduire les achats était prise lors de la prochaine réunion, le processus de réduction pourrait commencer (…) à la mi-novembre ou à la mi-décembre», souligne ce compte-rendu de la réunion des 21 et 22 septembre. Le Comité monétaire de la Fed se réunira de nouveau les 2 et 3 novembre.

«Sur la bonne voie»

«La plupart des participants ont estimé qu’à condition que la reprise économique reste globalement sur la bonne voie, un processus de réduction progressif conclu vers le milieu de l’année prochaine serait probablement approprié», souligne le document. Les achats d’actifs pourraient alors être réduits à hauteur, chaque mois de 10 milliards de dollars pour les bons du Trésor, et de 5 milliards de dollars pour les MBS (produits financiers adossés à des prêts immobiliers), est-il encore précisé. A ce rythme, il faudrait huit mois pour ramener à zéro ces achats.

Depuis le début de la crise en effet, la Fed injecte chaque mois sur les marchés 120 milliards de dollars de liquidités, via l’achat de 80 milliards de bons du Trésor et 40 milliards de MBS. Cela a permis de fluidifier le crédit et de pousser les taux à la baisse pour aider la reprise économique. Maintenant que la reprise économique américaine est sur les rails, l’institution entend commencer à ranger ses outils anti-crise, mais ses responsables veulent, avant de lancer le mouvement, être certains que le redressement soit durable.

À voir aussi – États-Unis: la Fed tente de limiter l’impact économique du coronavirus



Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*