collision meurtrière avec un TER dans les Pyrénées-Atlantiques



Publié

Migrants : collision meurtrière avec un TER dans les Pyrénées-Atlantiques
FRANCEINFO
Article rédigé par

C. Guttin, D. Basier, T. Breton, A. Irosbehere, O. Etchegaray, Y. Kadouch

franceinfo


France Télévisions

Un TER a percuté quatre migrants mardi 12 octobre dans le Pays basque à 12 km de la frontière avec l’Espagne. Trois sont décédés, le quatrième est hospitalisé. De nombreux candidats à l’immigration longent les rames, surtout la nuit.

Un TER a percuté quatre hommes, faisant trois morts et un blessé transporté à l’hôpital dans un état critique. La collision a eu lieu à Ciboure (Pyrénées-Atlantiques), à 500 mètres de la gare de Saint-Jean-de-Luz, mardi 12 octobre. Le conducteur a aperçu les quatre personnes allongées sur les rails et a freiné en urgence. Mais, à 92 km/h, le TER met plus de 300 mètres pour s’arrêter. Impossible d’éviter l’impact. « Manifestement, ces personnes n’étaient pas en train de circuler sur la voie. Si elles avaient été en train de circuler, elles auraient sans doute pu éviter le train », a expliqué Jérôme Bourrier, procureur de la République de Bayonne.

Les quatre personnes seraient des migrants en provenance d’Espagne. Un seul a été identifié mardi soir : un jeune de 21 ans d’origine algérienne. L’une des victimes a pu être secourue grâce à l’arrivée des forces de l’ordre arrivées quelques minutes après le drame. Son pronostic vital n’est pas engagé. Une enquête menée par le commissariat de Saint-Jean-de-Luz et la police judiciaire de Bayonne est en cours.

Newsletter

toute l’actualité en vidéo

Recevez l’essentiel de nos JT avec notre newsletter

Abonnement Newsletter

articles sur le même thème

vu d’Europe

Franceinfo sélectionne chaque jour des contenus issus de médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.





Notre Partenaire : Actu du jour

Source

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*